Temps de lecture estimé : < 1 minute

Le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi depuis Mulhouse le déclenchement d’une opération militaire nommée «Résilience», qui sera consacrée à l’aide et au soutien aux populations ainsi qu’à l’appui dans les domaines sanitaires et logistiques.

«Nous sommes en guerre et face à ce qui se profile, ce pic de l’épidémie qui est devant nous, j’ai décidé, sur proposition de la ministre des Armées et du Chef d’état-major des Armées, de lancer l’Opération Résilience», a ainsi lancé M. Macron en fin de discours.

Cette opération, distincte de l’Opération Sentinelle, qui continue de se concentrer sur la lutte contre le terrorisme, sera «entièrement consacrée à l’aide et au soutien aux populations ainsi qu’à l’appui au service public pour faire face à l’épidémie de Covid-19 en métropole et en outremer, en particulier dans les domaines sanitaire, logistique et de la protection».

Le président a annoncé également avoir pris la décision de «déployer immédiatement le porte-hélicoptère amphibie Mistral dans le sud de l’Océan indien et à partir de début avril le porte-hélicoptère Dixmude ira se positionner dans la zone Antilles-Guyane en soutien de nos territoires ultramarins».

Un communiqué du Ministère des Armées précise que les missions que devront remplir les militaires «seront adaptées aux contextes locaux et seront le fruit d’un dialogue avec les autorités de l’Etat sur place, dans le respect des règles d’emploi des armées sur le territoire national et en mobilisant les ressources disponibles».