À Gao, la ministre des Armées rend hommage aux 13 soldats décédés en opération

Temps de lecture estimé : < 1 minute

Lors d’un voyage surprise, mercredi 27 novembre, avec le chef d’état-major des Armées, le général François Lecointre et le chef d’état-major de l’armée de Terre, le général Thierry Burkhard, la ministre des Armées a tenu à saluer la mémoire des treize soldats morts pour la France le 25 novembre.

Les trois autorités ont été accueillies à Gao par le commandant de la Force Barkhane, le général Facon, et le ministre de la Défense malien, le général Dembélé, qui a manifesté le soutien de son pays à la France en ces circonstances douloureuses.

La ministre des Armées s’est ensuite recueillie avec son homologue dans l’enceinte de la chapelle ardente du camp de Gao, pour honorer la mémoire et le sacrifice de nos soldats.

Lors de sa rencontre avec les frères d’armes des soldats décédés, appartenant au 5e régiment d’hélicoptères de combat (5e RHC), au 4e régiment de chasseurs (4e RCH), au 2e régiment étranger de génie (2e REG) et au 93e régiment d’artillerie de montagne (93e RAM), Florence Parly a exprimé aux militaires qui se battent contre le terrorisme au Sahel la douleur, la reconnaissance et la détermination de la Nation.

Un hommage national aux 13 soldats disparus sera rendu lundi aux Invalides, à Paris.