Le général de brigade Cottereau devient commandant-adjoint de la 3e Division d’infanterie américaine

Le général de brigade Cottereau est accueilli au sein de la 3e Division d'infanterie américaine, le 15 août 2019. [Master Sgt. Shelia Cooper]
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le général de brigade Hubert Cottereau, commandant-adjoint des manœuvres (CAM) entrant, son épouse et leurs enfants ont été accueillis par le major-général Antonio Aguto, général de la 3e Division d’infanterie, à Fort Stewart (Géorgie, É.-U.), en présence de l’ensemble de l’état-major de la brigade.

St-Cyrien et diplômé du Collège Interarmées de Défense, le général Cottereau commande le 2e régiment de hussards de Haguenau entre 2009 et 2011 où il est déployé au Tchad, au Kosovo, en Afghanistan et au Liban. Il exerce par la suite au sein du commandement allié Transformation de l’OTAN, à Norfolk (États-Unis) jusqu’en 2013. Il est ensuite affecté au centre de planification et de conduite des opérations de l’EMA, puis devient chef d’ État-major de la Force de la MINUSMA (Mali) en juillet 2018 avant d’être officiellement nommé le 19 juin dernier au sein de la 3e DI américaine.

«La retraite est une cérémonie quotidienne qui a lieu dans toutes les installations de l’armée alors qu’un drapeau national est abaissé à la fin de la journée», a déclaré le général Aguto lors de la cérémonie. «La retraite d’aujourd’hui, cependant, ne signifie pas la fin, mais plutôt le début, alors que nous nous tournons vers demain, nous souhaitons la bienvenue à un très distingué officier et sa famille, au sein de la 3e DI.»

Les États-Unis et l’armée américaine ont conclu un partenariat avec des armées étrangères alliées. Ce partenariat permet à des officiers étrangers de servir aux États-Unis et de faire l’expérience des us et coutumes de l’armée américaine, de ses missions et de ses opérations quotidiennes.

«Son service ici témoigne d’une relation unique et spéciale entre nos deux pays et celui de nos alliés de l’OTAN», a déclaré Aguto. «Cottereau est le premier officier général français à servir dans l’une de nos 10 divisions de service actif.»

Au cours de la cérémonie, Cottereau a déclaré que lui et sa famille allaient y passer du temps et que cette opportunité serait significative et stimulante.

«Quatre mots me viennent à l’esprit aujourd’hui: honneur, défi, enthousiasme et obstination», a déclaré le général Cottereau. «Honneur: c’est la première fois dans l’histoire de nos deux armées qu’elles procèdent à un échange d’officiers généraux: moi-même à la 3e DI et le général de brigade Todd Wasmund en tant que commandant-adjoint de la 3e Division de l’armée française.

Cottereau, qui assumera les fonctions de CAM, apprendra comment l’armée américaine mène ses opérations et apportera de nouvelles perspectives aux missions et opérations de la division.

«Je comprends parfaitement l’ampleur de mon défi, car je supervise l’état de préparation au combat d’une division appelée à se déployer dans un délai très rapproché», a déclaré Hubert Cottereau lors de son discours. «Pour un officier étranger, il s’agit d’une tâche noble et exigeante qui nécessite un effort supplémentaire pour bien comprendre la doctrine, les procédures et le style de combat, mais cela nécessite une connaissance approfondie des hommes et des femmes qui composent cette division.»

Lors de la conclusion, le général Aguto a déclaré que c’était un honneur d’avoir Cottereau et sa famille dans la division Marne (nom donné à la 3e Division car déployée durant la Première Guerre mondiale dans la Marne).

La division a clôturé la cérémonie avec le chant Dogface Soldier et l’hymne de l’US Army.