Un deuxième A330 Phénix pour l’Armée de l’air

L’Armée de l’air reçoit le deuxième A330 Phénix. (Laure-Anne Maucorps/Armée de l'Air)
Temps de lecture estimé : 1 minute

Le 03 juillet 2019, le 2avion multi-rôles de ravitaillement et de transport stratégique A330 Phénix est arrivé sur la base aérienne 125 d’Istres.

Livré à l’issue des opérations de réception conduites par la Direction générale de l’armement (DGA), ce 2appareil rejoindra la 31Escadre de ravitaillement en vol et de transport stratégiques et son équipe de marque en charge de sa mise en service opérationnelle.

À l’issue d’une campagne d’évaluation technico-opérationnelle destinée à mettre au point les procédures d’utilisation de l’appareil en opérations, les 2 premiers A330 Phénix de l’Armée de l’air seront déclarés opérationnels dès le mois d’octobre 2019.

Grâce sa polyvalence, l’A330 Phénix remplacera deux flottes distinctes : la flotte actuelle de ravitaillement en vol (C135-FR et KC135R, dont certains approcheront 60 ans d’âge à leur retrait de service) et celle de transport stratégique de personnel et de fret (A310 et A340).

La loi de programmation militaire 2019-2025 prévoit la livraison de 15 A330 Phénix à terme.

Dédié principalement à la mission de dissuasion nucléaire, le Phénix, grâce à sa capacité multi-rôle, assurera également les missions de protection du territoire (à travers sa contribution à la posture permanente de sûreté), de projection de forces et de puissance ainsi que de transport médicalisé en cas d’évacuation sanitaire massive. 

L’A330 Phénix s’appuie sur la base d’un avion de ligne Airbus A330 militarisé pour répondre aux missions qui lui sont confiées.