Remise de décorations militaires à une dizaine de sous-officiers, officiers et ingénieurs

La veille de la fête nationale et du défilé militaire sur les Champs-Elysées, Florence Parly, ministre des Armées, a présidé une cérémonie de remise de décorations à l’Hôtel de Brienne. (Jacques Robert)
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Le samedi 13 juillet 2019, veille de la fête nationale et du défilé militaire sur les Champs-Elysées, Florence Parly, ministre des Armées, a présidé une cérémonie de remise de décorations à l’Hôtel de Brienne.

Ces décorations récompensent 10 sous-officiers, officiers supérieurs, officiers généraux et ingénieurs de l’armement pour leur engagement et leur action en faveur du ministère des Armées et de la France.

Les militaires à l’honneur

L’ingénieur général de classe exceptionnelle de l’armement Joël Barre, Délégué général à l’armement, a été nommé commandeur de la Légion d’honneur. Spécialiste du domaine spatial civil et militaire, il compte 40 années de service à la DGA, dans l’industrie et au CNES. Cette nomination vient récompenser une carrière dédiée à la défense des intérêts et de la souveraineté de la France.

Le vice-amiral d’escadre Philippe Hello, directeur des ressources humaines du ministère des Armées, a lui aussi été nommé commandeur de la Légion d’honneur. Durant ses 39 années de service, il a commandé 4 fois à la mer, avec notamment le premier commandement du Bâtiment de projection et de commandement (BPC) « Tonnerre ». L’ensemble de sa carrière est aujourd’hui récompensé.

Le général de corps d’armée Daniel Menaouine a été nommé commandeur de l’Ordre national du Mérite. Directeur du service national et de la jeunesse, il a notamment été chef d’état-major de la mission des Nations Unies au Mali, chef de cabinet du chef d’état-major de l’armée de Terre et commandant du centre d’études stratégiques de l’armée de Terre. Il est distingué pour l’ensemble de sa carrière et plus récemment son rôle de préfigurateur du service national universel.

Le général de brigade Jean Gontier, commandant en second de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris, a été nommé officier de la Légion d’honneur. En 31 années de service, il s’est illustré à de nombreuses reprises sur des opérations de secours majeures, comme lors des attentats du 13 novembre 2015 et l’incendie de Notre-Dame de Paris le 15 avril dernier.

Le capitaine de frégate Raphaël Fachinetti a lui aussi reçu la Médaille d’or de la défense nationale avec étoile de bronze. Directeur du centre d’expertise pour la lutte anti-pollution de la Marine nationale, il s’est notamment illustré après le naufrage du navire Grande America le 12 mars 2019 dans le golfe Gascogne.

Le capitaine de corvette Guillaume Daessle a reçu la Médaille d’or de la défense nationale avec étoile de bronze. Affecté au bataillon de marins-pompiers de Marseille, il était le premier commandant des opérations de secours après l’effondrement de deux immeubles de la rue d’Aubagne à Marseille en novembre 2018.

Le capitaine Bertrand Bernard a reçu la Médaille d’or de la défense nationale avec étoile d’argent. Actuel commandant de compagnie de combat au 152e régiment d’infanterie, il s’est distingué dans le cadre de l’opération Sentinelle lorsque son unité a traqué le terroriste responsable de l’attentat du 11 décembre 2018 au marché de Noël de Strasbourg.

Le Major Rodolphe Avezard a reçu la Médaille Militaire. Après 32 années de service, ce sous-officier spécialiste de la restauration collective est un très grand technicien et un meneur d’hommes apprécié pour sa générosité. Il a effectué de nombreuses opérations extérieures où ses qualités de soldats ont été précieuses et reconnues de tous.

Le premier maître Anthony Greau a été nommé chevalier de la Légion d’honneur. Aujourd’hui affecté à l’école des fusiliers marins, il a effectué plusieurs opérations comme la lutte contre le narcotrafic dans les Antilles, l’évacuation de ressortissants ou encore l’opération Chammal au Levant. Il s’est illustré par son comportement exemplaire à trois reprises sous le feu de l’ennemi.

Le sergent Jérôme Dufour a été nommé chevalier de la Légion d’honneur. Actuellement instructeur à la direction générale de la formation militaire, il a effectué de nombreuses opérations extérieures en tant que fusilier commando puis commando parachutiste de l’air. Il a été déployé très récemment en Irak.

Le caporal-chef Maxime Blascoa reçu la Croix de la valeur militaire avec étoile de vermeil. Issu du 7e bataillon de chasseurs Alpins, son courage et son comportement exemplaire ont permis de sauver les deux pilotes d’un hélicoptère Gazelle touché par des tirs ennemis, durant une opération à la frontière malo-nigérienne.