Dissolution de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale

Des poilus de la Première Guerre mondiale.
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le 27 juin 2019, la dissolution de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale a été votée par son assemblée générale et son conseil d’administration et ce à compter du 31 juillet 2019.

Créé en 2012 par le gouvernement dans la perspective de préparer et de mettre en œuvre le programme commémoratif du centenaire de la Grande Guerre, ce groupement d’intérêt public avait trois objectifs principaux :

  • organiser de 2014 à 2018 les temps forts du programme du centenaire décidés par le gouvernement ;
  • coordonner et accompagner l’ensemble des initiatives publiques et privées mises en œuvre en France ou par la France à l’étranger, en proposant notamment un «label Centenaire» et un programme officiel des principales manifestations ;
  • informer le grand public sur les préparatifs du centenaire, mettre en œuvre une politique de communication et assurer la diffusion des connaissances sur la Grande Guerre.

Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, remercie la Mission du centenaire pour l’œuvre considérable accomplie qui a permis de rendre un hommage prolongé et exceptionnel aux hommes et aux femmes de la Grande Guerre et à la société de 1914-1918 toute entière, en métropole comme en outre-mer.

Elle salue particulièrement le travail entrepris avec les collectivités et les établissements scolaires qui a mené à la rénovation de monuments aux morts, à la modernisation de musées et mémoriaux, à l’organisation d’événements culturels, à l’accroissement du tourisme de mémoire et à l’organisation de la «Grande collecte».

Toutes ces actions ont rencontré un large écho auprès des Français et leur ont permis de se rassembler et de se souvenir. À ce titre, la Mission peut être fière de son bilan et des défis qu’elle a relevés avec succès grâce à un travail exemplaire et à un investissement sans faille.