Une troisième édition de la Journée des blessés de l’Armée de terre parrainée par Vianney

Journée nationale des blessés de l'Armée de terre. (Armée de terre)
Temps de lecture estimé : 3 minutes
La troisième édition de la journée nationale des blessés de l’armée de Terre (JNBAT) se déroulera samedi 22 juin, en métropole et en outre-mer, sous la thématique «Fraternité et innovation». 

La JNBAT mobilise toute l’armée de Terre, aussi bien en métropole, qu’outre-mer et à l’étranger. Elle s’inscrit dans la démarche globale de l’institution militaire pour ses blessés: au-delà d’un soutien moral, matériel et physique indéfectible, toute l’armée de Terre se met chaque jour au service de ses soldats marqués dans leur chair ou dans leur esprit, dans l’accomplissement de leur mission. 

Près de 100 actions sur toute la France

Au-delà de l’animation prévue toute la journée à Paris au Parc André Citroën (15e), une centaine d’activités sera organisée en France et à l’étranger: baptême de l’air en ULM à Mourmelon-Le-Grand, rallye cycliste à Strasbourg, sauts en tandem Handifly à Pau, tournoi de football à Besançon, concert avec les Magic System à Abidjan… 

À Paris, la Journée nationale des blessés de l’Armée de terre se déroulera en présence de la ministre des Armées, Florence Parly et du chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT), le général d’armée Jean-Pierre Bosser.

Les différents stands du parc André Citroën permettront dès 10 heures de découvrir les organisations impliquées dans l’accompagnement des blessées (institutions, associations, etc.). Ils seront également l’occasion de mettre en exergue l’esprit de fraternité et de présenter le caractère innovant de l’organisation de la chaîne de soutien des blessés. 

Le parrain de cette troisième édition, le chanteur Vianney, sera d’ailleurs présent pour démontrer son soutien à nos militaires blessés tant mentalement que physiquement.

Pour la petite histoire, les deux parents de Vianney étaient tous deux pilotes: un père pilote d’hélicoptère dans l’avion légère de l’armée de Terre et une mère pilote d’avion dans le civil!

Il a également passé trois ans au sein du lycée militaire de St Cyr.

L’affaire de tous

L’institution militaire conduit en permanence un grand nombre d’actions globales, personnalisées pour prévenir la blessure pendant la préparation opérationnelle, la prendre en compte quand elle intervient sur le terrain et accompagner le blessé dans son parcours de soins, sa reconstruction, sa réinsertion, son appui au quotidien et sa reconversion si nécessaire.

Mais cet accompagnement et ce soutien ne peuvent être le seul fait de l’armée de Terre. Ainsi, une véritable chaîne est déployée autour du blessé dont les différents maillons sont l’unité d’appartenance, le service de santé des armées (SSA), la Cellule d’aide aux blessés de l’armée de Terre (CABAT) et de nombreuses associations d’entraide. Tous ces acteurs permettent au blessé de bénéficier d’un soutien individuel et collectif et mènent des actions concourantes et étroitement liées. 

Une volonté du chef d’état-major de l’armée de Terre

C’est dans le contexte de la rénovation de la politique d’accompagnement des blessés et des familles de décédés que le chef d’état-major de l’armée de Terre a instauré cette journée en 2017.

Le général Bosser a souhaité attacher symboliquement cet événement à la date anniversaire de la bataille de Solferino (24 juin 1859), à l’issue de laquelle Henri Dunant (par la suite fondateur de la Croix-Rouge) organisa les premiers secours pour les milliers de blessés restés sur le champ de bataille. 

«Il est important que la Nation toute entière manifeste sa reconnaissance et son soutien pour ceux qui sont marqués, dans leur chair ou dans leur esprit. Ils sont l’honneur de la France parce que leur action nous permet de vivre dans un pays libre», rappelle le CEMAT Jean-Pierre Bosser.

Le 22 juin 2019, rendez-vous donc à Paris, dans toutes les régions françaises, en outre-mer ou à l’étranger pour mettre à l’honneur les blessés et toutes celles et ceux qui œuvrent pour améliorer, par leur inventivité et leur engagement, leur quotidien. 

Une occasion en or d’offrir un beau témoignage de soutien à nos blessés !