Opération Résilience: les principales activités du jeudi 2 avril 2020

Un KC130J de l'Armée de l'Air a assuré le retour à Paris du personnel soignant du SAMU de Paris ayant transféré des patients Covid-19 vers Brest en TGV. [État-major des Armées]
Temps de lecture estimé : < 1 minute

Lancée le 25 mars 2020, l’opération «Résilience» constitue la contribution des armées à l’engagement interministériel contre la propagation du Covid-19. Voici le résumé de l’action des armées le jeudi 2 avril.

Le jeudi 2 avril, les moyens du volet sanitaire de l’opération « Résilience » continuent à participer au désengorgement des hôpitaux du Grand Est et de l’Ile-de-France.

Les NH90 Caïman du 1er régiment d’hélicoptères de combat de Phalsbourg ont ainsi pris en charge six patients à Strasbourg, Sarreguemines et Metz pour les transférer dans des centres hospitaliers de Neustadt et Magdebourg en Allemagne.

2 Caracal de l’Escadron d’hélicoptères 1/67 « Pyrénées » de Cazaux, 2 Puma de l’Escadron d’hélicoptères 1/44 « Solenzara » et 1 CASA de la 64ème Escadre de transport d’Evreux ont également pris en charge 16 patients à l’aéroport d’Orly pour les transférer vers Caen, Angers, Tours et Saint Nazaire.

La Base Aérienne 123 d’Orléans et le Centre National de Soutien Opérationnel (CNSO) ont mis à disposition du personnel pour aider à la manœuvre logistique de l’hôpital d’Orléans.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, un KC130J de la 62ème Escadre de transport d’Orléans a rapatrié 41 personnels soignants de Brest à Paris, tandis qu’un C160 Transall a transporté 18 personnels soignants de Marseille à Villacoublay.

Sur le segment protection, des militaires de l’opération « Résilience » ont assuré la protection et la sécurisation d’un TGV sanitaire au départ de Strasbourg.