La Combattante, un nouveau bâtiment de la Marine nationale aux Antilles

[Marine nationale]
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Au retour de sa première mission opérationnelle en tant que nouveau bâtiment de la Marine nationalele patrouilleur Antilles Guyane La Combattante a été à l’honneur ce 20 février 2020.

Une cérémonie était organisée par les Forces Armées aux Antilles (FAA) pour son admission au service actif. Le contre-amiral Jean Hausermann, commandant supérieur (COMSUP) des forces armées aux Antilles et monsieur Didier Laguerre, maire de Fort de France, ont embarqué sur le patrouilleur aux côtés du capitaine de corvette Jean-Christophe Dherbécourt, commandant de La Combattante, pour participer à la parade nautique organisée devant la ville de Fort de France.

Des tirs au canon ont été entendus dans toute la baie et le poste de bande interarmées initié par toutes les unités des FAA le long des remparts du Fort Saint-Louis ont été des saluts mémorables pour ce patrouilleur stationné en Martinique. Lors de la conférence de presse donnée à bord, le COMSUP n’a pas caché sa fierté et sa satisfaction d’être le témoin du renouvellement de la flotte de surface aux Antilles: «Un nouveau bâtiment, ça n’arrive que tous les 30 ans. C’est une chance pour moi d’en avoir un sous mon commandement !». Il a également salué les capacités propulsives innovantes du PAG, qui répondent parfaitement aux particularités environnementales, nautiques et opérationnelles des Antilles.

Le commandant du patrouilleur a souligné l’importance des missions de La Combattante, depuis des relations internationales avec une escale à Cuba début février, la première depuis 3 ans, comme pour le sauvetage en mer: «Une des missions de La Combattante est de venir en aide aux personnes. On pense évidemment, dans cette région, aux risques naturels (séisme, cyclone, tsunami), mais notre patrouilleur peut intervenir tous les jours. Il s’est montré très utile lors des opérations de recherche en mer après le crash d’un petit avion au large de la Dominique en début de semaine, malgré des conditions difficiles avec des vents violents et une mer agitée.»

Arrivée en août dernier à Fort de France, La Combattante a effectué, en novembre et décembre, son déploiement de longue durée (DLD) afin d’évaluer ses capacités militaires en eau chaude avant son admission au service actif (ASA).

Officiellement admise au service actif le 23 janvier dernier, La Combattante est destinée à mener plusieurs types de missions :

  • Souveraineté (surveillance de la zone économique exclusive et protection des approches maritimes) ;
  • Police des pêches et préservation de la ressource halieutique ;
  • Lutte contre les trafics illicites; service public (surveillance de la navigation, sauvegarde des personnes et des biens, sauvetage, assistance, lutte antipollution.