Dans le Golfe arabo-persique, l’opération Agénor en pleine capacité opérationnelle

[EMA]
Temps de lecture estimé : 2 minutes

L’opération Agénor, volet militaire de l’initiative European led Maritime Situation Awareness in the Straight of Hormuz (EMASOH) a atteint sa pleine capacité opérationnelle.

Il s’agit d’une étape décisive dans l’engagement des partenaires européens au profit de la sécurité maritime et de la liberté de la navigation dans la région.

Florence Parly, ministre des Armées, salue le déploiement réussi des forces de l’opération, notamment des frégates française Forbin et néerlandaise De Ruyter.

Ce 25 février, la pleine capacité opérationnelle de l’opération AGENOR, volet militaire de l’initiative EMASOH sera prononcée. Une cérémonie militaire, présidée par le vice-amiral Didier Maleterre, commandant de l’opération, se tient à cette occasion sur la place d’armes de la base navale française aux Émirats Arabes Unis, en présence de l’amiral Rob Kramer, chef d’état-major de la marine néerlandaise, du général Stéphane Mille, chef du Centre de planification et de conduite des opérations (CPCO) à l’état-major des armées, et d’autorités émiriennes.

Cette étape concrétise le projet politique, porté par huit pays européens, de mettre en œuvre une mission de surveillance et de sécurité maritime dans le détroit d’Ormuz.

Cette opération vise à renforcer, avec nos partenaires, notre capacité d’appréciation de situation et de surveillance de l’activité maritime, et de garantir la liberté de navigation dans le golfe arabo-persique et le détroit d’Ormuz. AGENOR agit en conformité avec le droit international, notamment la convention des Nations Unies sur le droit de la mer. Elle contribue à la désescalade des tensions dans cette région d’intérêts stratégiques. Cette opération est ouverte à d’autres pays désireux de contribuer efficacement à la stabilité régionale.

S’appuyant sur les Forces françaises stationnées aux Émirats Arabes Unis (FFEAU), et les relations privilégiées qu’elle entretient avec le pays hôte, la France, nation cadre de l’opération, a permis la montée en puissance de l’initiative EMASOH dans un délai contraint. Situé au sein de la base navale d’Abu Dhabi, le Force Head Quarter (état-major tactique) de l’opération AGENOR rassemble les représentants des États contributeurs et des officiers de liaison.

Les frégates Forbin et De Ruyter sont actuellement placées sous le contrôle opérationnel et le commandement tactique de l’opération.