Un militaire tué et un blessé dans une avalanche en Isère

[7e BCA]
Temps de lecture estimé : < 1 minute

Une avalanche en Isère a emporté deux militaires jeudi 2 janvier. Le bilan est lourd: l’un est décédé et l’autre gravement blessé.

Le peloton de gendarmerie de haute montagne de l’Isère (PGHM Isère) a précisé que c’est à 2400 mètres d’altitude, dans un couloir du massif de Belledonne, qu’une coulée s’est produite.

En survolant le Grand Colon à bord d’un appareil de la Sécurité civile, les secouristes ont rapidement remarqué cette coulée en secteur nord, dans le couloir Mercier, et ils ont découvert les deux victimes en surface de l’avalanche.

La première victime est un jeune homme appartenant au 7e bataillon de chasseurs alpins (7ème BCA) et n’a malheureusement pu être ranimé. Il est mort sur place.

Quant au second militaire, du 93e régiment d’artillerie de montagne également âgé d’une vingtaine d’années, il a été pris en charge polytraumatisé et en état d’hypothermie par les secours et a été transporté au CHU de Grenoble. Aucun des militaires n’étaient en service au moment de l’accident.

Une enquête du PGHM de l’Isère a été ouverte pour déterminer les circonstances du drame.

Au moment de publier cet article l’identité de l’homme décédé n’était pas encore connu.