Feu vert au projet européen de défense antimissile

[MBDA]
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le 12 Novembre 2019, le Conseil de l’Union Européenne a approuvé le projet capacitaire Timely Warning and Interception with Space-based TheatER surveillance (TWISTER) pour mise en œuvre dans le cadre de la Coopération Structurée Permanente (CSP), et c’est la France qui mènera à bien ce projet.

La Finlande, les Pays-Bas, l’Espagne et l’Italie participent également au programme.

Ce projet global de défense antimissile, qui réunit donc cinq pays européens, vise en particulier à développer, avec le soutien du Fonds Européen de Défense, un intercepteur multi-rôle européen assurant la défense contre les menaces émergentes, avec une mise en service à l’horizon 2030.

Venant combler une lacune capacitaire, la composante intercepteur du projet TWISTER constituera à terme un élément central de la contribution des États européens à la mission de défense des populations et des forces assurée par l’OTAN, tout en répondant au niveau d’ambition de l’Union Européenne dans le domaine de la défense antimissile. En rationalisant et mutualisant leurs capacités, les États membres de la CSP bénéficieront à terme d’une capacité opérationnelle différenciante visant à garantir leur autonomie stratégique et leur liberté d’action.   

Ce nouvel intercepteur endo-atmosphérique sera capable de traiter un large éventail de menaces : missiles balistiques manœuvrant de portée intermédiaire, missiles de croisières hypersoniques ou haut-supersoniques, planeurs hypersoniques, missiles antinavires, de même que les cibles plus classiques comme les avions de combat de nouvelle génération. Cet intercepteur devra s’intégrer aux systèmes terrestres et navals existants et futurs.

MBDA s’engage à répondre à ce besoin avec des architectures et des technologies de nouvelle génération qui capitalisent sur plusieurs études nationales et internes menées depuis cinq. MBDA s’appuiera également sur sa connaissance de la coopération industrielle au niveau européen, son expérience à mener des programmes complexes de défense aérienne et sur les solides relations établies dans le paysage européen afin de constituer une équipe s’appuyant sur les meilleures compétences existantes.

Éric Béranger, CEO de MBDA a déclaré: «MBDA accueille avec enthousiasme la décision que vient de prendre le Conseil et mettra toute son énergie et sa riche expérience dans la défense antimissile dans les futures collaborations industrielles et transnationales pour les activités de R&T et R&D. Ce projet d’intercepteur de nouvelle génération représente une opportunité unique pour les Européens de faire converger leurs efforts dans le domaine des antimissiles et de reconquérir leur souveraineté dans un domaine essentiel pour leur autonomie stratégique. Ces intercepteurs de haut de gamme sont les missiles les plus exigeants en termes de technologies et leur mise au point fera faire à l’ensemble du secteur des missiles en Europe un saut qualitatif. Notre modèle industriel de champion européen nous confère la masse critique nécessaire pour mener à bien ce projet en coopération avec nos partenaires industriels européens.»

Le projet TWISTER est le deuxième projet relatif aux systèmes de missiles soutenu dans le cadre du nouvel agenda européen de défense, après le programme capacitaire Beyond Line Of Sight (BLOS – en français TAVD Tir Au-delà de la Vue Directe), inscrit dans le cadre de la CSP en novembre 2018 et pour lequel MBDA s’est positionné avec le système de combat terrestre de 5ème génération, seule réponse sous autorité de conception européenne offrant la capacité de tir au-delà de la vue directe avec homme dans la boucle pour les unités de combat au contact.