Les bérets noirs du 501e RCC et du 2nd Cavalery Regiment rassemblés

Temps de lecture estimé : < 1 minute

Sur les camps de Grafenwoehr et de Hohenfels en Bavière (Allemagne), a eu lieu du 22 octobre au 14 novembre l’exercice «Béret Noir». Avec le 2nd (US) Cavalery Regiment (2CR), le 501e régiment de chars de combat (501e RCC) a effectué sa préparation opérationnelle sur cet exercice interallié.

Pour préparer sa projection au Liban en juin 2020, le 501e RCC a ainsi appuyé le 2e régiment de cavalerie US lors de son contrôle de certification annuel. Il a mis à disposition son poste de commandement, un escadron de chars de combat à 3 pelotons, un peloton de commandement et de logistique, ainsi qu’un escadron de reconnaissance et d’intervention à deux pelotons.

A cette occasion, les cavaliers ont armé un sous-groupement tactique interarmes (SGTIA) avec sous leurs ordres une compagnie d’infanterie US.

Au total, 300 soldats français ont participé à cet exercice majeur qui rassemblait près de 4000 militaires.

Objectif: valider les procédures d’interopérabilité

Le commandement des Forces Terrestres (CFT) a imaginé l’exercice «Béret Noir» pour valider les procédures d’interopérabilité. Chaque échelon de commandement, du PC jusqu’au peloton de combat, a été suivi par un binôme franco-américain au rôle comparable à celui des Officiers Arbitres Contrôleurs (OAC) du CENTAC. Ces derniers étaient présents avec les contrôleurs de la 2e Brigade Blindée (2e BB).