La France livre son premier Rafale à l’Inde

Le ministre de la Défense de l'Inde à bord du premier Rafale indien. [compte twitter de Rajnath Singh}
Temps de lecture estimé : 2 minutes

C’est sur le site de Dassault Aviation, à Mérignac (33), qu’a eu lieu aujourd’hui la cérémonie de remise du 1er Rafale à l’Inde, en présence de la ministre des Armées, Florence Parly, et du ministre de la Défense indien Rajnath Singh.

Première livraison d’une série de 36 appareils à venir, cette étape symbolise l’excellente relation entre la France et l’Inde.

Le ministre indien de la Défense de la République de l’Inde, Rajnath Singh, effectue une visite en France les 8 et 9 octobre 2019 à l’occasion de la remise du premier avion Rafale à l’Inde, et le jour même de l’anniversaire de la force aérienne indienne.

Cette visite est donc marquée par une cérémonie sur le site de Dassault Aviation à Mérignac. La ministre des Armées, Florence Parly, y recevra Rajnath Singh en présence du Président directeur-général Eric Trappier.

Ce déplacement est une étape majeure dans la relation avec l’Inde, l’un des principaux partenaires stratégiques de la France en Indopacifique.

L’Inde avait lancé en 2007 un appel d’offres pour acquérir 126 appareils en vu de remplacer sa flotte vieillissante de Mirage 2000, Jaguar, Mig 21 et 27, et Sukhoï 30.

Le gouvernement nationaliste hindou de Narendra Modi a finalement annoncé en avril 2015 l’achat de 36 Rafale construits en France, qui a donné lieu au contrat signé en septembre 2016.

L’Inde recevra les 18 premiers jets Rafale d’ici février 2021, tandis que la totalité des 36 le seront d’ici avril-mai 2022, dans le cadre de l’accord intergouvernemental signé le 23 septembre 2016 entre les gouvernements français et indien.

À l’issue de la cérémonie de remise du Rafale, les deux ministres s’entretiendront dans le cadre du second dialogue annuel de défense franco-indien. Ils aborderont les nombreuses perspectives de la coopération de défense bilatérale déjà riche, ainsi que les enjeux de sécurité dans l’espace Indopacifique, pour lesquels la France a récemment publié sa stratégie de défense.

Après des années difficiles pour l’exportation de l’appareil, l’Egypte et le Qatar ont aussi passé commande de plusieurs dizaines de Rafale. Plusieurs autres pays sont également intéressés.