Le commandant de l’US Space Command à Paris

Le général Jay Raymond, commandant du US Space Command. [US Department of Defense]
Temps de lecture estimé : < 1 minute

Florence Parly, ministre des Armées, a accueilli à l’hôtel de Brienne le général John W. Raymond, commandant du commandement militaire américain de l’espace (US Space Command). L’entretien fut l’occasion pour la ministre de féliciter le général pour sa nomination.

La ministre a présenté la stratégie de défense spatiale française, élaborée à la demande du président de la République et fondée sur une analyse renouvelée de l’environnement stratégique spatial et de ses menaces. L’accès de plus en plus large aux technologies spatiales conduit à l’accroissement du nombre d’acteurs spatiaux, y compris privés, et à l’apparition d’un large spectre de menaces dans l’espace.

La France partage avec les Etats-Unis l’analyse des évolutions de l’environnement spatial et des menaces qui s’accentuent, face auxquelles nous concevons des réponses coordonnées ou conjointes avec nos alliés. Aussi, la stratégie spatiale française prévoit-elle un renforcement de notre coopération avec nos partenaires clés, au premier rang desquels les Etats-Unis.

La surveillance de l’espace, un partage d’expérience plus poussé et la formation font partie des pistes de coopération bilatérale que la ministre des Armées a indiqué souhaiter approfondir.

Nos capacités spatiales sont stratégiques : non seulement elles forment un maillon essentiel pour nos opérations militaires, en donnant aux armées leur autonomie d’appréciation, de décision et de conduite des opérations, mais elles constituent également un atout majeur face aux compétiteurs stratégiques, dans un environnement de plus en plus contesté.