20 ans du Mirage 2000-5!

Le 22 Octobre 2019, la Ba116 fête les 20 ans du Mirage 2000-5. [Armée de l'Air/Vincent Folisi]
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le 22 octobre 2019, l’Armée de l’air a célébré le 20e anniversaire de l’arrivée du Mirage 2000-5 dans les forces. Pour l’occasion, une cérémonie a été présidée par le général Jean-Luc Moritz, commandant la brigade aérienne de l’aviation de chasse (BAAC), sur la base aérienne 116 de Luxeuil.

En présence d’élus locaux, de famille et d’anciens pilotes de Mirage 2000-5, les Aviateurs ont fêté l’entrée en service de l’avion de chasse, il y a tout juste 20 ans, en 1999. 

«Héritier d’une longue tradition de chasseurs français, les gènes du Mirage 2000-5 (…) Inscrit dans la lignée du Mirage III, intercepteur de légende, le –5 a rapidement dépassé ses aînés, et permit à la France d’entrer de plain-pied dans le combat aérien du 21ème siècle», a tenu à préciser le général Moritz.

Avec une envergure de plus de 9m, une vitesse maximale de 2,2 mach (soit environs 2717 km/h) et un monoréacteur, le Mirage 2000-5 constitue une évolution du Mirage 2000C. Il est le premier avion français à disposer de missiles de missiles air-air MICA de type et FOX 3. Avion de défense aérienne, il a volé sous les couleurs du 5/330 «Côte d’Argent» de 1998 à 2015, du 2/2 «Côte d’Or» de 2000 à 2007 et du 3/30 «Lorraine» de 2010 à 2011.

Les missions d’aujourd’hui

Aujourd’hui le Mirage 2000-5 est mis en œuvre, par le groupe de chasse 1/2 «Cigognes» de la 2e escadre de chasse, depuis 2011 sur la base aérienne 116 de Luxeuil. Maillage essentiel à la posture permanente de sûreté aérienne de la France, les équipages assurent 24h sur 24, sept jours sur sept la permanence opérationnelle.

Le Mirage 2000-5 intervient également dans le cadre de la mission OTAN «Baltic Air Policing» pour lequel il sera à nouveau déployé à l’été 2020 en Estonie, sur la base aérienne d’Amäri.

L’avion de chasse est également présent au sein de l’escadron 3/11 «Corse» depuis 2011 et assure la protection de l’espace aérienne de la Réplique de Djibouti.

Enfin, le dernier né de la famille des Mirage, s’est illustré dans des missions d’entrée en premier, comme l’opération Harmattan en Libye en 2011 et lors de la récente mission Hamilton en 2018. 

«Depuis 20 ans, le Mirage 2000-5 s’est imposé comme le garant de la supériorité aérienne offrant à la France la capacité d’entrer en premier sur un théâtre d’opération», a notamment déclaré le général Moritz. «Raid aérien de très grande ampleur mené en représailles d’attaques chimiques perpétrées par le régime syrien, l’opération Hamilton fut l’occasion pour les Mirage 2000-5 de battre le record de durée de vol pour ce type d’appareil avec près de 10h de vol, et cinq ravitaillements en vol chacun» a conclu le GBAAC.