Temps de lecture estimé : 5 minutes

Comme (presque) chaque semaine, l’État-major des Armées fait le point sur ses différentes opérations à travers la planète. Voici donc le point sur les opérations françaises entre le 16 et le 22 août 2019.

TERRITOIRE NATIONAL

SECURISATION DU G7

Le sommet du G7 est programmé du 24 au 26 août 2019 à Biarritz et sera sécurisé par un dispositif interministériel, auquel les armées contribuent. Ce dispositif complète par ailleurs le renforcement de l’opération SENTINELLE mis en œuvre sur l’ensemble du territoire pour la saison estivale.

Cet engagement supplémentaire pour le G7 repose sur une concertation efficace entre le MININT et le MINARM. Ce dialogue civilo-militaire, initié bien en amont de l’évènement a permis d’anticiper les besoins et donc d’optimiser l’emploi des moyens engagés.

Les armées, plaçant la protection de la population au cœur de ses priorités, déploient en conséquence un dispositif dans les trois milieux, contribuant au dispositif de lutte anti-terroriste en appui et en complément des forces de sécurité intérieure. Ces moyens spécifiques opèrent selon des savoir-faire propres aux armées.

A terre, le dispositif Sentinelle s’adapte, dans un souci d’efficacité et dans le respect du contrat protection fixé aux armées. L’armée de Terre déploie, dans ce cadre, un dispositif particulier de sûreté terrestre.

En mer, les unités de la Marine déploient un dispositif polyvalent de sauvegarde maritime.

Dans les airs enfin, en complément de la posture permanente de sureté aérienne, active 24/7 sur l’ensemble du territoire national, un dispositif particulier de sûreté aérienne est mis en œuvre par l’armée de l’air afin de renforcer la protection liée à cet événement.

BARKHANE

SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE

La force Barkhane poursuit son effort dans la région du Liptako-Gourma en appuyant les forces partenaires par le biais d’opérations conjointes et en agissant au profit de la population.

ACTIVITÉ DE LA FORCE

Cette semaine Barkhane et ses partenaires ont poursuivi leur effort de lutte contre les groupes terroristes en menant une séquence d’opérations entre les villes de Gao et Ménaka ainsi que dans plusieurs zones du Gourma.

  • Le groupement tactique « Edelweiss » poursuit ses opérations dans le Liptako

Du 12 au 22 août, le groupement tactique « Edelweiss » a été engagé dans une nouvelle série d’opérations dans la région de Ménaka, avec pour objectif de continuer à renforcer le partenariat militaire opérationnel entre les Forces Armées Maliennes et Barkhane.

Dans ce cadre, une compagnie d’infanterie malienne était engagée sur le terrain aux côtés du groupement tactique « Edelweiss », tandis qu’un officier malien était intégré au centre opération du groupement pour concevoir, conjointement avec ses homologues français, les plans et les ordres des opérations sur lesquelles les unités ont été engagées.

Alternant patrouilles et séances de formations, les soldats maliens ont pu profiter de cette séquence pour mener de manière conjointe des missions avec les soldats français, notamment dans la ville de Ménaka, tout en approfondissant leurs savoir-faire dans le domaine du combat individuel et collectif et du guidage aérien.

  • Bilan de 6 mois d’aide médicale au profit de la population à Gao

Sur la base de Gao, l’unité médicale opérationnelle du service de santé des armées (SSA), appelée rôle 2, assure le soutien chirurgical de la force Barkhane et de ses partenaires. Près d’une trentaine de personnels y travaillent.

En plus de sa mission première, le rôle 2 soigne quotidiennement plusieurs dizaines de civils, adultes et enfants des environs de Gao, dans le cadre de l’aide médicale à la population, en prenant en charge de nombreuses pathologies médicales et chirurgicales, par le biais de consultations programmées ou en urgence. Il dispose également d’un laboratoire d’analyses médicales, d’un cabinet de radiologie avec un scanner et d’un cabinet dentaire.

Sur les six derniers mois, le rôle 2 a effectué, au profit de la population locale, 1762 consultations médico-chirurgicales, 260 chirurgies programmées ou en urgence, 1232 actes de radiologies, ou encore 561 consultations dentaires. Ses personnels ont également réalisé plus de 30 000 actes paramédicaux allant de la pose de pansements à la réalisation d’électrocardiogrammes.

  • Sorties air hebdomadaires (bilan du 14 au 20 aout inclus)

Les avions de la force Barkhane ont réalisé 82 sorties, parmi lesquelles 24 sorties de chasse, 19 sorties de ravitaillement/ISR et 39 missions de transport.

CHAMMAL

SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE

L’opération Chammal, volet français de l’Opération Inherent Resolve, poursuit sa mission de lutte contre Daech et continue à appuyer les Forces Démocratiques Syriennes (FDS) et les Forces de Sécurité Irakiennes (FSI).

En Irak, dans le Nord-Est syrien et dans la Moyenne Vallée de l’Euphrate, la situation sécuritaire est stable. Les FSI comme les FDS y poursuivent leurs différentes opérations de ratissage et de sécurisation contre les cellules clandestines de Daech.

ACTIVITÉ DE LA FORCE

La France poursuit son engagement au sein du pilier appui de la coalition à travers la poursuite des opérations aériennes, et au sein du pilier « formation ».

  • Frappe aérienne contre Daech

Samedi dernier, deux Rafale de la Base Aérienne Projetée au Levant ont une nouvelle fois appuyé les FSI au cours d’une mission réalisée dans le nord-est irakien, de manière conjointe et coordonnée avec d’autres éléments de la Coalition internationale.

L’objectif était de détruire un tunnel utilisé par Daech comme base arrière pour ses actions. L’absence de population civile autour de la cible avait été confirmée antérieurement, et de nouveau au moment du tir. Cette frappe contribue à l’affaiblissement des capacités militaires du groupe terroriste.

  • Les Task Force Narvik et Monsabert poursuivent leurs efforts de formation

Les militaires français engagés dans le pilier « formation » de l’opération Chammal poursuivent leurs efforts au profit des forces armées irakiennes.

Après avoir dispensé il y a quelques semaines une formation au renseignement opérationnel, les instructeurs de la TF Narvik ont lancé cette semaine un nouveau stage destiné à la formation des officiers de l’ICTS, et s’apprêtent à mener une formation sur les techniques de combat en zone urbaine.

La TF Monsabert poursuit ses actions en lien avec la 6e division irakienne et l’école d’artillerie. Cette semaine a notamment été marquée par plusieurs actions de partenariat dans le domaine du génie à l’occasion de la destruction par les sapeurs de la 6e division de munitions saisies à Daech. Elle s’apprête à débuter des stages au profit de l’école d’artillerie pour participer à la formation des lieutenants et des futurs commandants d’unités.

  • Sorties air hebdomadaires (bilan du 14 au 20 aout inclus)

Les aéronefs français basés en Jordanie et aux Émirats arabes unis poursuivent leurs actions contre Daech, au sein de la Coalition. Cette semaine, les Rafale et l’ATL2 engagés dans l’opération Chammal ont réalisé 20 sorties aériennes et ont délivré une frappe.