Temps de lecture estimé : 2 minutes

Jusqu’au 23 août, la Légion étrangère parcourt les plages de France à la recherche de candidats qui font actuellement défaut à la vénérable institution : des Français !

Forte de près de 9000 militaires de près de 150 nationalités différentes, la Légion étrangère est un formidable outil d’intégration pour de nombreux étrangers. Mais pour mieux comprendre la langue, la culture, les valeurs et les institutions de la France, il faut… des Français. Or, la Légion n’en compte qu’un maximum de 10% dans ses rangs; 16% pour l’ensemble des francophones, car elle recrute également des Belges, des Québécois…

Ce sont d’ailleurs ces Français de la Légion, jumelés aux étrangers, qui leur apprennent toutes ces choses.

«Ce qui nous distingue, c’est qu’en temps de paix des étrangers portent les armes de la France», rappelle pour 45eNord.fr le major Antonio, du Groupement de recrutement de la Légion étrangère.

De plus, l’arrivée du programme Scorpion au sein de l’armée, fait de nouveaux blindés et de systèmes d’information plus complexes, nécessitera une meilleure maîtrise de la langue française.

L’objectif annoncé cette année est donc crucial et vital pour l’institution fondée en 1831, qui veut arriver à 20% de Français d’ici à 2025.

Jusqu’en 2015, la Légion recrutait 1000 hommes par année, mais depuis la Légion étrangère recrute plus. Cette année 1 245 hommes, entre 17 ans et 40 ans seront donc recrutés, parmi 8000 candidats (dont 1000 candidats français).

Depuis début juillet, le Groupement de recrutement de la Légion étrangère mène donc une tournée tout au long de l’été qui a commencé en Bretagne, avec au total, 60 actions d’information auprès des vacanciers français.

«On a environ 1000 légionnaires français qui s’engagent, mais beaucoup moins qui sont retenus au final. Donc on cherche à faire connaître auprès des jeunes Français que la Légion recrute et pourquoi».

«Ce qu’on recrute nous à la Légion, contrairement aux autres armées, c’est qu’on recrute d’abord et avant tout un combattant, et une fois qu’il a appris les rudiments du maniement des armes, il va évoluer dans la Légion étrangère en choisissant son affectation et ses capacités», explique encore le major.

Qu’est-ce qui fait qu’un jeune français choisira de s’engager à la Légion étrangère plutôt que dans le reste de l’Armée de terre, ou la Marine, ou l’Aviation ? Pour le major Antonio, l’histoire et l’identité forte reconnue dans le monde de la Légion est un facteur clé.

«Dans chaque théâtre d’opération, vous allez voir un légionnaire originaire de ce théâtre et connaîtra les lieux; c’est ce qui fait aussi notre force».

Les prochaines dates de la Légion sur les plages de France

9 aoûtBiarritz
10 aoûtBidart ; Arcachon
11 aoûtSt Jean de Luz ; Arcachon
12 aoûtHendaye
13 août Bray-Dunes ;
14 août Malo Les Bains ; Saint-Jean Cap Ferrat
15 août Sète
16 août Menton ; Lacanau
17 août Lacanau ; Camaret sur mer
18 août Soulac sur mer ; Le Conquet
19 août Soulac sur mer
20 août Fort Mahon ; La Grande Motte ; Port Leucate
21 août Antibes ; Pornic
22 août Saint Brevin les pins
23 août Grau du Roi