Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le Suffren, premier sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) du programme BARRACUDA, a été inauguré aujourd’hui, à Cherbourg, lors d’une cérémonie en présence d’Emmanuel Macron, Président de la République française, et de Florence Parly, ministre des Armées.

Avec l’accueil du SNA Suffren sur son dispositif de mise à l’eau, la cérémonie inaugurale marque une étape clé du programme BARRACUDA : la construction est achevée et la phase d’essais de qualification débute, étape indispensable avant la livraison du navire. Le Suffren arrivera à Toulon, son port d’attache, avant l’été 2020. Lancé en conception en 1998, puis en réalisation en 2006, le programme BARRACUDA modernise la flotte de SNA.

Plus qu’un simple renouvellement des SNA de type Rubis mis en service dans les années 1980, les SNA de type Suffren permettent à la Marine nationale une montée en gamme. Aux missions traditionnelles des SNA (soutien à la dissuasion, recueil discret de renseignement, escorte de bâtiment précieux…), le programme BARRACUDA permet d’ajouter deux nouvelles fonctions : frapper avec précision dans la profondeur via le missile de croisière naval ; déployer des nageurs de combat via un hangar de pont amovible. En outre, les SNA de type Suffren pourront naviguer plus loin, plus vite, plus longtemps et plus discrètement.

Alors que l’activité mondiale sous-marine croît, le renouvellement des SNA permet à la France de maîtriser des espaces maritimes et garantit ainsi la possibilité d’assurer la dissuasion via nos sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE). L’équipe du programme BARRACUDA est constituée d’une cinquantaine d’experts techniques, d’architectes et de managers de la DGA, d’experts du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) et d’opérationnels de la Marine nationale. Plus de 100 sous-traitants et PME sont impliqués dans ce programme, en France et en Europe. Au total, plusieurs milliers de personnes y participent.

65 sous-mariniers (hommes ou femmes) formeront l’équipage des SNA type Suffren. Pour les adapter aux nouvelles technologies de ce bâtiment, les sous-mariniers ont déjà été formés depuis 3 ans sur des simulateurs. L’équipage d’armement du Suffren, commandé par le capitaine de frégate Axel Roche, a été officiellement constitué le 11 juillet.

La cérémonie inaugurale a également été l’occasion d’annoncer la commande du 6ème SNA de la série BARRACUDA (Casabianca) à Naval Group et Technicatome.

Conformément aux engagements de la loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025, les 6 SNA BARRACUDA sont donc désormais tous commandés. Les 4 premiers seront livrés d’ici à 2025.

Avec le Suffren, les Duguay TrouinTourvilleDe Grasse, Rubis et Casabianca, actuellement à différents stades de construction, permettront le retrait progressif des SNA de première génération