De Brumel-Jouan à de Saint Victor, le 2eRH change de commandant

358
Les troupes défilent alors que le nouveau colonel prend ses marques au 2e Régiment de hussards. (2eRH)
Temps de lecture estimé : 1 minute

Le samedi 29 juin 2019 s’est déroulée la passation de commandement régimentaire du 2e régiment de hussards (2eRH) durant laquelle le colonel Maurice de Saint Victor est devenu le 86e mestre de camp de Chamborant Houzards, à Haguenau (Bas-Rhin).

Cette cérémonie fut présidée par le général de corps d’armée Bernard Barrera, major général de l’armée de Terre, et le général de division Marc d’Alès de Corbet, commandant du renseignement des forces terrestres.

Le colonel de Saint Victor, nouveau chef de corps, retrouve le 2e régiment de Hussards après y avoir servi en tant que chef du bureau renseignement opération instruction de 2015 à 2017.

Cette prise d’armes fut aussi l’occasion de mettre à l’honneur les hussards pour leur service, leurs actions et actes de courage en opération.

En fin de journée, la famille Chamborant a entouré le 85e mestre de camp, et son commandant en second qui quittent le régiment après y avoir servi de nombreuses années.

Avant de prendre le commandement de l’unité en 2017, le colonel Hubert Brumel-Jouan y avait servi en tant que chef de patrouille en 2000, commandé le 2e escadron de 2005 à 2007 puis le Bureau Renseignement Opérations Instruction de 2011 à 2013.

Le 2e régiment de hussards est le régiment de recherche humaine des forces terrestres. Il appartient au Commandement du renseignement.

Le 2eRH compte environ 90 officiers, 350 sous-officiers et 500 militaires du rang d’active et de réserve.